Nous sommes déjà au mois de septembre et la rentrée scolaire pointe le bout de son nez. Avec tous les événements que nous avons traversé cette année, vous avez peut-être envie de changement. C’est décidé, vous souhaitez vous former. Mais voilà, vous aimeriez faire financer vos formations professionnelles mais vous n’avez plus ou très peu de CPF (Compte personnel de formation). 

→ Saviez-vous qu’il existe d’autres moyens que le CPF pour financer vos formations ?

Dans cet article, je vous propose de faire un petit tour d’horizon de quelques moyens existants pour financer vos formations. Il en existe probablement bien d’autres mais c’est déjà un début pour vous aiguiller dans vos recherches de financement de formation.

Financements possibles pour vos formations

Faire financer vos formations grâce à votre CPF 

Le compte personnel de formation est un compte qui est crédité en euros au fur et à mesure de votre carrière de salarié depuis 2015, et aussi si vous cotisez à l’URSSAF depuis 2018. 

💡Si vous ne savez pas comment cela fonctionne et si vous ne connaissez pas votre solde disponible, rendez-vous sur le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr afin de créer votre compte en ligne, c’est gratuit. 

Sachez que l’argent que vous avez cumulé sur votre CPF est utilisable jusqu’à votre retraite. Contrairement à certaines arnaques qui circulent sur Internet en ce moment, votre solde n’est pas limité dans le temps. En effet, vous pouvez utiliser l’argent cotisé sur votre CPF à tout moment pour financer vos formations. Si votre formation n’est pas éligible au CPF comme c’est le cas chez GDL-Formations rapprochez-vous de votre OPCO ou de l’OPCO pour laquelle votre entreprise cotise, tout le monde en a un, c’est obligatoire.

→ Actuellement, GDL formations n’est pas éligible au CPF mais c’est en projet. C’est pourquoi, nous souhaitions vous présenter d’autres possibilités pour financer vos formations.

Entrepreneurs et salariés : faites financer vos formations grâce à votre OPCO 

OPérateur de COmpétences est un organisme agréé par l’État chargé d’accompagner la formation professionnelle. En résumé, cet organisme dispose de fonds de financement de formation qui vous sont alloués si vous êtes entrepreneur ou salarié, quel que soit votre statut juridique, quel que soit votre régime fiscal, et que vous cotisez à l’URSSAF et au pourcentage de formation

⚠ Pour être prise en charge, la formation doit avoir une durée minimum de : 

  •  En présentiel : 1/2 journée équivalant à 3 heures consécutives minimum, 
  • À distance : durée estimée supérieure ou égale à 1 heure. 
  • L’entreprise doit être à jour de ses contributions auprès d’OPCO Mobilités.

Agriculteurs : faites financer vos formations grâce à VIVEA

VIVEA est un organisme qui met à disposition des fonds de financement de formations pour les professionnels de l’agriculture. Si vous êtes éleveur ou agriculteur, un financement d’un montant maximum par an de 2250€ (non cumulable d’une année sur l’autre) vous est octroyé tant que vous payez des cotisations à hauteur de 305€ minimum, que vous soyez cotisant solidaire ou chef d’exploitation

4 moyens de faire financer vos formationsFaire financer vos formations professionnelles

Travailleurs en situation de handicap : faites financer vos formations grâce à l’ AGEFIPH 

L’AGEFIPH est l’organisme à contacter en priorité (en passant éventuellement par CAP EMPLOI) si vous êtes reconnu Travailleur Handicapé (RQTH ou invalidité), quel que soit votre degré !

💡Sans oublier les fonds émanant des régions, mais aussi éventuellement de votre employeur. En outre, si vous avez un projet de reconversion, votre employeur a le droit désormais de déposer sur votre CPF des fonds qui peuvent vous permettre de financer votre formation. Alors contactez-le !

Dans tous les cas, un complément est possible en cas d’insuffisance de fonds sur votre CPF par exemple. Donc si votre formation coûte cher et que vous n’avez pas assez de financement, avant de mettre la main à la poche, pensez à en parler à l’organisme de formation qui propose cette formation.

Bon à savoir : si vous êtes reconnu Travailleur Handicapé et que vous êtes salarié (RQTH), vous avez un crédit supplémentaire de 300€ par an ! Alors ne laissez pas passer cette opportunité !

En résumé, il ne faut pas vous priver d’acquérir des compétences réelles sur un projet qui vous tient à cœur ou sur des compétences dont vous avez besoin pour avancer dans votre entreprise, qu’elle soit du domaine agricole, artisanal, libéral, commercial. En cherchant bien, tout est possible !

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Financements possibles pour vos formations
Prendre un rendez-vous